Armoiries du Niger
** Le Ministère **
» Organisation
» Les missions
» Les Programmes du MEL
** Multimédias **
» Audiothèque
» Photothèque
» Vidéothèque
Partenaires Internationaux

» Tout voir

Accueil > Nos Partenaires > Partenaires Internationaux > CTB : Coopération Technique Belge

Programme ARIMEL : Les principaux résultats obtenus pour 2014

Les principaux résultats obtenus pour 2014 ont été :

R1 : L’organisation et fonctionnement interne du MEL a été améliorés à travers les sous-résultats suivants :
• Renforcement des capacités en informatique (Word, Excel, Power Point, Email, Internet use, niveau débutant et intermédiaire…)
• La codification et l’actualisation des données du patrimoine de l’Elevage (l’inventaire) ont été finalisé et les agents responsables de mettre à jour les fichiers ont été formés.
• Les investissements prévus pour la phase initiale ont tous été réalisés par le programme. Il est à noter que plus de 75% du matériel a été destiné aux régions et départements et à certaines localités très reculées du pays (réfrigérateurs et congélateurs solaires pour vaccins).

R2 : Le système de gestion de ressources humaines a été renforcé à travers les sous-résultats suivants :
• Le Référentiel de l’Emploi a été finalisé.
• Le plan de formation a été révisé pour inclure les 700 nouveaux agents, imprimé et distribué à tous les services.
• Le logiciel GRH (couches formation et évaluation du personnel inclus) a été finalisé et les agents responsables formés en entrée et utilisation du logiciel pour le MEL
• Les nouveaux recrutés ont reçu une formation en déroulement de leur carrière par la DRH

R3 : Les capacités de programmation, suivi et évaluation sont améliorées.
La DEP a conduit une mission conjoint de suivi de la planification des activités de 2013 et l’élaboration de la programmation régionale 2014 selon le plan d’action de la SDDEL. Cet exercice sera conduit annuellement, une nouvelle mission est en cours de préparation pour début 2015. En outre, ARIMEL a financé l’atelier d’évaluation de la campagne de vaccination 2013/14.

R4 : En 2014, ARIMEL a appuyé un grand nombre d’activités pour renforcer les capacités des agents (selon le plan de formation du MEL) :
• 4 Master à l’École Inter-États des Sciences et Médecine Vétérinaires de Dakar
• Formation en inspection des services publics et parapublic et audit des performances pour 6 inspecteurs/directeurs
• Formation en suivi et évaluation d’un agent de la DEP
• Formation en GAR de huit agents (DRH, DRFM, DEP)
• Formation en épidémiologie d’un agent de la DGSV

Le programme ARIMEL a aussi appuyé l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies thématiques suivantes :
Le manuel d’Application du Fonds de Sécurisation de l’Elevage (FOSEL) élaboré en 2013 a été multiplié et soumise pour approbation par le gouvernement.
Une stratégie de Gestion d’abattoir a été élaborée et est soumise pour approbation.
Une stratégie régionale et nationale contre la rage conjointement avec l’OIE.
Le document stratégique pour le recensement général de l’élevage.

R5 : La coordination entre les acteurs du secteur de l’élevage/secteur rural a été améliorée à travers la tenue du Cadre de concertation du sous-secteur élevage (campagne de vaccination ; situation pastorale ; bilan annuel de mise en œuvre des activités) le 20 May 2014, et les réunions des PTF en tant que chef de file en juillet et en décembre 2014 (situation pastorale, campagne de vaccination, coordination CTB-EU-GTZ). Finalement, selon la stratégie de communication élaborée en 2012, le programme a financé l’élaboration, impression et distribution de divers matériel de communication pour le Salon d’agriculture (posters), pour la Cure Salée (dépliants), et le Calendrier 2014 du MEL.

Les organisations faitières dans le secteur de l’élevage ont été renforcées à travers les activités suivantes :
• ANZOOPA a conduit une mission de redynamisation des structures régionales
• IP-BVCP a tenu la Réunion du Comité National
• IP-BVCP a élaboré une stratégie d’autofinancement
• CAPAN a tenu deux forums pour la paix à la solidarité pastorale à Tadalaka (Adebissinat/Tanout) et dans la commune d’Alela
• CAPAN a participé à l’atelier de validation de l’étude de faisabilité du second Programme Régional de Développement de l’Elevage dans la Région de Liptako-Gourma


Enregistrer au format PDF
** SIM BETAIL **
** La Cure Salée **
** Races d'animaux **