Armoiries du Niger
** Le Ministère **
» Organisation
» Les missions
» Les Programmes du MEL
** Multimédias **
» Audiothèque
» Photothèque
» Vidéothèque
Partenaires Internationaux

» Tout voir

Accueil > Le Ministère > Actualités

Programme d’Appui au Secteur de l’Elevage (PASEL Niamey/ Maradi)

L’élevage occupe environ 87% de la population rurale. Il représente 12% du produit intérieur brut et occupe la deuxième place en matière d’exportation. Le cheptel national est estimé à environ 36 millions de têtes, toutes espèces confondues. Il est le plus important troupeau des pays du Sahel.

Les systèmes de production agro-pastoraux ont généralement su préserver l’équilibre entre l’homme et la nature, notamment par l’adaptation des pratiques aux contextes géographiques, climatiques et humains. Les grandes sécheresses (1969, 1974, 1984, 2004), accompagnées d’une croissance démographique mal maîtrisée, de politiques sectoriels peu cohérentes, conçues à partir de logique d’experts, peu respectueuses des pratiques et des savoirs locaux et de changement climatiques sensibles ont profondément déstabilisé les éleveurs et les agriculteurs. Il en résulte une compétition accrue pour l’accès aux ressources, qui ne débouche pas sur une évolution maîtrisée des systèmes de production.

Objectifs
La finalité du programme est de contribuer à l’adaptation des systèmes de production agropastoraux en favorisant l’émergence de cadres locaux de concertation qui traitent des priorités liées, à la règlementation de l’exploitation des ressources naturelles, à la sécurisation de la mobilité pastorale et à l’équité dans l’accès aux ressources naturelles.

Pour cette phase, le programme permettra de favoriser l’émergence "de capacités locales et régionales durables de sécurisation de la mobilité des pasteurs nomades et transhumants et mettre en place des capacités et mécanismes de gestion durables et équitables des terroirs pastoraux et d’intensification de la production agro-sylvo-pastorale".

Principales activités
Les premières phases (1998 – 2008), ont permis d’identifier et de baliser 3000 kilomètres de couloirs internationaux et secondaires de transhumance et de transit et de réhabiliter de nombreuses aires de transit et enclaves pastorales. Le développement des capacités des acteurs locaux pour la sécurisation des ressources pastorales et de la mobilité. La phase en cours entend consolider et diffuser ces acquis à travers les actions suivantes :

Accompagnement de la mise en place et de la fonctionnalité des structures du code rural.

  • Renforcement des capacités et accompagnement des acteurs locaux en matière d’analyse, de communication, de concertation, de planification, de maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement et la gestion de leurs terroirs.
  • Poursuite de la matérialisation et du balisage des couloirs de passage, des enclaves pastorales et des aires de pâturage.
  • Renforcement des capacités et pratiques de production animale et végétale des populations rurales et notamment des groupes d’hommes et de femmes défavorisés.
  • Capitalisation des expériences et acquis du PASEL dans les politiques nationales d’aménagement pastoral et sécurisation des systèmes pastoraux.

Public concerné
Pasteurs et agro pasteurs, structures du code rural, associations pastorales, collectivités locales

Partenaires
Ministère de l’Elevage, Secrétariat Permanent du code rural

Lire la suite sur http://www.cooperation-suisse.admin.ch/


Enregistrer au format PDF
** SIM BETAIL **
** La Cure Salée **
** Races d'animaux **